Photo accueil site

Flash info

Prochaine réunion :

Le 25 mai 2018, à Niederhausbergen

Lire la suite...

Prochaine sortie :

 Le 29 avril 2018

 

Lire la suite...

Dsuper de mars 1970

DSuper mars 70

Moteur DY2
1985 cm3 11 CV fiscaux 91 CV DIN
     
5L d'huile moteur
(avec nouveau filtre)
2L d'huile de boite
(boite quatre rapports)
5,2L  liquide hydraulique 10,6L liquide de refroidissement
65L de carburants
     
Pneu avant 180HR380XAS Pneu arrière 155HR380XAS
Roue de secours 155HR380XAS
     
4,874 m de longueur 1,803 m de largeur

L'histoire de la DSuper 1970

 

Quoi de plus beau, que de posséder une voiture dont on connaît l’histoire dans ses moindres détails. Peu de propriétaires de véhicule peuvent le dire ! J’ai cette chance, car cette voiture qui était la propriété de mon grand-père est dans la famille depuis 1970. Et comme il était du genre méticuleux, il avait l’habitude de noter tous ce qui concernait sa voiture dans un petit carnet.

Ce carnet n'ayant jamais quitté la DSuper, je l’ai toujours, et je connais la voiture dans ses moindres détails. Tous à été noté, le kilométrage entre chaque révision, le changement de pneu, les pièces qui ont été changées, bref toutes les opérations effectuées sur la voiture. Mais commençons par le commencement :

La voiture est une Dsuper modèle 1970 n° de série 3851 754, bleu platiné avec intérieur jersey velours Bleu Andalou. Il est à noter que cette couleur d’après mes sources, n’a été proposée que durant l’année 1970.

Elle fut achetée par un agent Citroën des Vosges et fut immatriculée le 11 Mars 1970. L’ ID servit de voiture de démonstration à cet agent jusqu’au 6 Octobre 1970 et parcouru 13549 Kms.

Au salon de Genève en 1970, fut présenté la GS. Notre agent décidant de miser ses ventes sur la nouvelle venue, il acquit une de celle-ci. Oui mais voilà, il lui fallait des liquidités, d’où la mise en vente de notre Dsuper.

Entre temps, mon grand-père, qui avait utilisé une ID 19 n° de série 3140 370 ( je possède aussi son carnet ) depuis 1960 décida que celle-ci avait fait son temps et la vendit en 1970 à un boucher des environs de St Dié dans les Vosges.

Celui-ci, se vantait de faire les 25 Kms de son domicile à son lieu de travail en moins d’un quart d’heure. Hélas pour moi et comble de désespoir pour moi ( je lui aurai bien racheté la DS plus tard ) … , ses talents de conducteur ne firent pas long feu, et la voiture finie sa vie dans un arbre puis à la casse.

Bien décider à se racheter une DS, mon grand-père se rendit chez notre fameux agent Citroën, qui lui proposa non pas une DS mais la DSuper avec une rabais plus qu’intéressant. Ainsi, depuis ce jour elle est entrée dans la famille et n’est pas prête de la quitter. Au décès de mon grand-père, c’est moi qui en ai hérité.

La voiture a servi quotidiennement jusqu’en 1986, puis de temps en temps. Je prit ensuite le relais, et c’est entre mes mains qu’elle à  entre autre passé la barre symbolique des 100 000 Kms au mois de Mai 1988.

Les trajets quotidiens représentaient à peu prés une vingtaine de kilomètres par jour et une fois par an le trajet aller-retour Vosges Cote d’Azur en hiver pour une période de 4 mois à chaque fois. Elle n’a donc pratiquement pas connue la neige et le sel.

Elle a à ce jour 123 161 km et tourne comme une horloge. Les seules critiques que je ferai à son égard, est un bruit assez présent dans l’habitacle à partir de 120 Km/h. Ceci serait du à un collecteur d’origine fendu. L’autre est un manque de puissance en 4éme dans les côtes. La voiture n’a jamais été restaurée et mise à part une peinture en 1987 à 97 000 Kms . J’ai essayé de la garder en état d’origine, mais hélas l’age est la et la rouille s’installe. Il sera donc nécessaire que je la restaure un jour ou l’autre.

A la lecture du fameux carnet d’entretien, on y apprend que les vidanges étaient faites tous les 5000 Kms, que les échappements duraient à peu prés 20 000 Kms. Usure normal ?

Je trouve personnellement touchant et formidable de pouvoir suivre la vie de la voiture ainsi. Avec un parfum de nostalgie du temps de sa jeunesse.

Pour l’anecdote, voici d’autres informations que je trouve pertinentes sur la vie de cette ID 

- Changement des premiers pneus avant à 21 950 Kms le 10 octobre 1971. Une vie de voiture de démonstration mouvementée peut-être ?

- Changement du tuyau de raccordement de retour de fuite à 66 958 Kms,  le 26 Septembre 1975.

- Changement du maître cylindre de frein à 76 700 kms, le 19 Septembre 1980.

- Changement des sphères AV et AR à 81 672 Kms, le 9 Juin1982.

- Changement de l’accumulateur à 99 000 Kms, le 7 Octobre 1987.

- Changement de l’alternateur à 104 699 Kms, le 16 Novembre 1988.

Lorsque l’on est en possession d’un tel carnet, on ne peut qu’être attaché à sa voiture et ne l’aimer que d’avantage, car c’est un formidable « livre d’histoire ».

FFVE

Association affiliée à la FFVE sous le numéro 1209

Qui est en ligne ?

Nous avons 45 invités et aucun membre en ligne