Photo accueil site

Flash info

Prochaine réunion :

Rendez-vous le 26 janvier 2018 !

Lire la suite...

Prochaine sortie :

 

C'est fini pour cette année, rendez-vous l'année prochaine !

 

Lire la suite...

 

Allumeur classique, mécanique à linguets.

 

Comme tous les véhicules de son époque, la DS est équipée d’un allumage traditionnel à batterie/bobine et un allumeur mécanique doté d’une avance centrifuge. Sur certains modèles ID une avance à dépression équipe aussi l’allumeur standard.

Le principe de l’avance centrifuge est simple : L’arbre de commande dans l’allumeur possède un système équipé de masselottes, qui permet d’assurer un décalage angulaire entre l’entraîneur d’allumeur (commandé par l’arbre à cames) et la came de commande des linguets. Linguets que la langue populaire appelle aussi « Vis platinées ». Les linguets n’ont rien à voir avec des vis et je doute qu’on trouve du platine dans la composition des grains de contact !

Le décalage angulaire se fait dans le sens de rotation de l’axe d’allumeur, ce qui ajoute de l’avance à l’allumage.

Ce décalage angulaire est d’autant plus grand que la vitesse du moteur est élevée. Il est limité, par construction, pour ne pas dépasser l’avance  maximum adaptée au moteur et décrire la courbe d’avance centrifuge.

 

Le mécanisme est décrit ci-dessous.

L'avance centrifuge

Vous pouvez observer l’axe d’un allumeur Bosch pour DSIE, avec le mécanisme d’avance centrifuge.

 

La partie 7 comporte les 4 cames de commande du linguet.

La pièce 6 est un des deux ressorts des masselottes. La partie 8 est le point d’accrochage du ressort sur l’élément réglable, l’autre extrémité étant reliée à la masselotte.

Sans rentrer dans le détail, cet élément réglable permet de décaler la courbe d’avance et de rattraper l’usure du système.

Le système permet donc un décalage angulaire entre l’arbre de commande côté D et l’arbre 7.

 

Axe allumeur 

 

Sur un système non grippé et sans jeu parasite, la courbe d’avance est respectée. Au bout d’un certain nombre de kilomètres, le système s’use, prend du jeu et la courbe d’avance n’est plus respectée. L’allumeur sera donc à réviser.

 

Avance à dépression

 

Le système d’avance à dépression est constitué d’une capsule barométrique dont une des faces est soumise à la pression atmosphérique et l’autre à la pression régnant dans le collecteur d’admission en aval du papillon de gaz. Cette zone est appelée « plenum » en terme technologique automobile.

La paroi de la capsule se déplace proportionnellement à la dépression du plenum. Un levier est fixé qui permet d’entraîner en rotation le plateau porteur du linguet. Le déplacement se fait dans le sens inverse de rotation de l’allumeur, ce qui génère de l’avance à l’allumage.

 

Allumeur Bosch DSIE 

 

On voit, sur cette photo, que la capsule 18 possède un levier articulé en (a) sur le plateau 4 qui porte le linguet. Moteur tournant, papillon de gaz fermé, la dépression engendrée dans le plenum fait pivoter le plateau 4 dans le sens contraire de rotation de l’allumeur, pour donner de l’avance à l’allumage.

 

Ceci est un allumeur de DS21IE, l’avance à dépression n’est pas utilisée sur ce modèle, bien que la capsule soit présente.

 

FFVE

Association affiliée à la FFVE sous le numéro 1209

Qui est en ligne ?

Nous avons 366 invités et aucun membre en ligne