Photo accueil site

Flash info

Prochaine réunion :

Le 1er septembre à Ste Marie aux Mines

Lire la suite...

Prochaine sortie :

 Le 5 août 2018

 

Lire la suite...

 

 

Les allumages à décharge capacitive (CDI, pour Capacitor Discharge Ignition)

 

Le principe est assez simple :

Au lieu de provoquer une rupture de courant dans le primaire de la bobine, ce qui provoque une montée de tension au primaire, on charge un condensateur sous haute tension et on applique

Cette tension aux bornes du primaire de la bobine.

Plus facile à dire qu’à faire ! En fait, ce type d’allumage utilise une technologie qui a maintenant envahi tous nos appareils électronique branchés sur le secteur : L’alimentation à découpage.

 

Comme il n’est pas nécessaire de refaire ce que d’autres ont déjà fait, et brillamment de surcroît, allez jeter un œil sur le lien ci-après :

http://www.flat4ever.com/optimisation-de-lallumage-les-t31238.html?s=800f00e69db22d1b05e1936d75d77e22&

 

Vous pouvez aussi télécharger ce tuto en cliquant sur ce lien

 

A la fin des années 70 et début des années 80, de nombreux schémas étaient disponibles dans les revues d’électronique présentes sur le marché.

Chacun pouvait donc s’équiper en pratiquant une saine distraction plus formatrice qu’une partie de Call of Duty !!! Autres temps, autres distractions !

 

On retiendra quand même que ces boîtiers CDI ne présente que peu d’intérêt sur nos DS, compte tenu des régimes d’utilisation moteur.

Par ailleurs, ils ont les mêmes désavantage que le boîtier Cartier ou le kit Velleman, le tout au prix d’une complexité et d’un coût supérieur.

Enfin, ils nécessitent souvent le remplacement de la bobine d’allumage, contrairement au boîtier Cartier.

 

FFVE

Association affiliée à la FFVE sous le numéro 1209
 Club membre de l'amicale IDéaleDS

Qui est en ligne ?

Nous avons 74 invités et aucun membre en ligne